Une analyse globale, d´un point de vue Européen, pour anticiper le monde de demain




Gefira 53 : Le monde à l’aube d’une percée historique

Gefira 53 – Le monde à l’aube d’une percée historique – traite des trois changements fondamentaux auxquels le monde est confronté ou plutôt qu’il subit déjà : la transformation gigantesque du paradigme culturel (le posthumanisme, une variété toujours plus grande de genres, l’environnement et le climat comme nouvelle divinité de l’homme), la lutte épique entre les États-Unis (la superpuissance en déclin), la Chine (la superpuissance montante), la Russie (la superpuissance vaincue en phase de renaissance) et la restructuration du système global des règlements financiers.

Les événements en cours ressemblent de façon frappante à ce que l’humanité a déjà connu dans l’histoire. La préoccupation religieuse ou le culte de la planète Terre est un retour au passé païen, tandis que la lutte contre – excusez le mot – les vaches qui pètent rappelle la campagne de Mao Zedong contre les moineaux. Les tensions accrues entre les États-Unis, la Russie et la Chine peuvent être comparées à toute une série de rivalités historiques, depuis les guerres entre les cités-États grecques et la Perse jusqu’à la Seconde Guerre mondiale. L’argent n’est plus utilisé sous la même forme depuis des millénaires : avant les pièces de monnaie, l’humanité connaissait le troc, après les pièces, elle a commencé à utiliser le papier-monnaie, la monnaie fiduciaire et, finalement, les impulsions électroniques. Aujourd’hui, les financiers mondiaux sont sur le point de se passer d’argent liquide. Avec l’application d’un contrôle total sur le portefeuille virtuel de chacun, le troc est susceptible d’être ressuscité comme une sorte de défense contre le gouvernement omnipotent et omniscient. De même, le changement culturel qui est en train de s’opérer n’a rien de particulièrement nouveau, à deux exceptions près : il semble que, pour la première fois dans l’histoire, une attaque soit menée contre les deux sexes biologiques, tandis que les nations blanches – et c’est là l’autre bizarrerie – travaillent délibérément et volontairement à être remplacées par des peuples non blancs.

Avec ces problèmes en tête, les auteurs du Gefira 53 s’intéressent plus particulièrement au phénomène que l’on appelle communément la culture de l’annulation, à la création des monnaies numériques des banques centrales, et à l’Ukraine, qui pourrait jouer un rôle similaire à celui joué par la Serbie ou la Bosnie-Herzégovine en 1914, où la Première Guerre mondiale a commencé, ou encore à celui joué par la Tchécoslovaquie ou la Pologne en 1938-1939, où la Deuxième Guerre mondiale a éclaté.

 

Bulletin Financier Gefira #53 disponible dès maintenant

  • Le monde à l’aube d’une percée historique
  • La Cancel Culture
  • L’Ukraine
  • Le Grand Bouleversement Numérique

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

15 + 7 =


GEFIRA provides in-depth and comprehensive analysis of and valuable insight into current events that investors, financial planners and politicians need to know to anticipate the world of tomorrow; it is intended for professional and non-professional readers.

Yearly subscription: 10 issues for 225€
Renewal: 160€

The Gefira bulletin is available in ENGLISH, GERMAN and SPANISH.

 
Menu
More