Global Analysis from the European Perspective. Preparing for the world of tomorrow




Ce sont les transformations énormes que nos sociétés attendent

Déplaçons-nous dans le futur. Alors, L’Allemagne 2060. Nous traversons la frontière de l’est ou de l’ouest. Nous voyageons dans ce pays, visitons les villes et villages anciens, admirons les châteaux et cathédrales médiévales. Les gens rencontrés aient couleur de la peau noire ou brune, cheveux bouclés, yeux obliques, lèvres épaisses et, parfois, même cheveux clairs et peau blanche. Certains d’eux parlaient bien allemand, certains d’eux l’écorche, les uns parlaient le Somali, les autres – le pachto, d’autres encore utilisent le turc. Nous entendons leurs prénoms: Muhammad . Karl-Heinz, Hassan, Konrad, Omar, Gojko, Mammoon. Un Allemand d’origine afghane est notre guide dans le château de moyen-âge pour nous expliquer comment vivaient les habitants de pays d’antan; ce soit un imam qui nous fasse visiter une cathédrale, celle-ci soit devenue la mosquée et il explique qu’il y a un certain temps, quand le bâtiment ait été inoccupé, son propriétaire ait été changé; ce soit une institutrice noire qui nous fait de conversation étant fière d’enseigner l’allemand à des élèves ayant l’origine culturelle différent. « Vous voyez » – dise-t-elle – « l’allemand soit devenu comme le latin contemporain, voire une langue en voie de disparition bien qu’elle reste l’une de langues officielles. Pour cette raison, nous faisons nos va-et-vient dans le pays en cherchant l’Allemagne ou, plutôt, les traces de celle-ci. Dans les campagnes, nous pouvons cependant toujours atteindre, çà et là, la cuisine allemande.
Continue reading

Ils ont pris le pouvoir pour gagner de l‘argent

C’est ce que prétend Igor Firsov, ancien député au parlement ukrainien et président du parti de Donetsk Oudar. Cet avocat d’une quarantaine d’années a fait parler de lui quand il a annoncé son départ du Bloc Petro Porochenko. Il a dit qu’il ne voulait pas prendre part à la dissimulation de la corruption.1) Tant que le ministre Igor Kononenko et le procureur général Victor Shokine resteront au pouvoir, a dit Firsov, je ne me vois pas appartenir à l’alliance présidentielle.

Continue reading

Donald Trump en finira avec les néoconservateurs et leurs idées qui coûtent cher

Il est fort probable, comme nous le prévoyions en août 2015, que Trump remporte les élections présidentielles.  Il est soutenu par la plus puissante partie de l’élite américaine. En octobre 2015, la chaîne CNN a consacré 78% de son temps d’antenne aux primaires républicaine.  Selon mediaQuant les grandes chaînes de télévision et de radio ont consacré à Trump un temps d’antenne d’une valeur de 1,8 milliard de dollars, beaucoup plus qu’aux autres candidats, parmi lesquels Hillary Clinton a eu un temps d’antenne valant 746 millions de dollars.

Continue reading

La BCE marque l’histoire : les emprunteurs gagneront de l’argent en contractant des prêts

Maintenant, dans toute la zone euro, tout comme en Suède et en Suisse, emprunter de l’argent à la banque devient une bonne affaire. La Banque européenne centrale et son président Mario Draghi ont annoncé le 10 mars la baisse du taux principal à zéro ; ce taux est également le taux d’intérêt maximal d’emprunt dans le cadre du programme TLTRO II. Cependant, si les banques restent actives sur le marché des crédits, elles pourront emprunter de l’argent à la BCE à un taux négatif (même moins 0,4%), ce qui veut tout simplement dire que, pour avoir emprunté à la BCE, elles recevront de l’argent !

Continue reading

La chute de l’Ukraine est inévitable

Viktor Ianoukovytch fut écarté du pouvoir il y a deux ans et maintenant, il apparaît que c’est un autre clan d’oligarques impitoyables qui s’est emparé de ce pouvoir. Il ne serait donc pas étonnant qu’une nouvelle vague de violence et de chaos attende l’Ukraine. Les oligarques luttent les uns contre les autres, le Fonds monétaire international se retire du pays, les fonctionnaires instaurent des lois et des règlements qui sont tout de suite annulés et les entreprises européennes fuient le pays, harcelées financièrement et physiquement par le pouvoir qui se dit pro-européen.
Continue reading

Brexit !? Impatience de la France et de l’Allemagne

Si le Royaume-Uni décide de sortir de l’Union européenne, personne en Europe ne le remarquera. Le Royaume-Uni est un pays à part, isolé du reste de l’Union, n’appartenant pas à la zone euro et ne faisant pas partie des signataires des accords de Schengen. L’idée de l’Union européenne perçue comme une union politique est battue en brèche et perd de son importance, cette Union sera remplacée par l’Union économique et monétaire (UEM). Le centre du pouvoir s’est déplacé vers l’UEM, ce dont les hommes politiques anglais ont tout à fait conscience. Le Brexit accélérera le processus d’intégration politique des membres de l’UEM, ce qui affaiblira le poids politique de l’Union européenne. Pendant la dernière décennie, nous avons été témoins de certains événements :

Continue reading

gif loading

We are quoted by:

Gefira-Bulletin #25

Gefira #25 makes an observation that the Western world is torn by two growing antagonisms which are the United States against Europe and the old European Union against its new member states. The Old Continent's external and internal policies continue to be controlled by the leftist and (neo)liberal Brussels establishment, Frankfurt bankers and the pro-migration lobbyists that are bent on changing the face of Europe. Meanwhile Saudi Arabia's authorities are planning to restructure the national economy in recognition of the fact that crude oil will slowly lose its importance due to the demographic decline and because the world’s automotive industry will soon switch to vehicles powered by electricity. Riyadh is already building mega cities where new branches of industry will become the country’s driving force.

€25/$28

Add to cart

more

Gefira #25 makes an observation that the Western world is torn by two growing antagonisms which are the United States against Europe and the old European Union against its new member states. The Old Continent's external and internal policies continue to be controlled by the leftist and (neo)liberal Brussels establishment, Frankfurt bankers and the pro-migration lobbyists that are bent on changing the face of Europe. Meanwhile Saudi Arabia's authorities are planning to restructure the national economy in recognition of the fact that crude oil will slowly lose its importance due to the demographic decline and because the world’s automotive industry will soon switch to vehicles powered by electricity. Riyadh is already building mega cities where new branches of industry will become the country’s driving force. Read more subscribe:

Gefira 25 Content

From TTIP to trade wars overnight.
Trump’s pivot shifts to Asia.
The Devil’s Alliance.
Cognitive dissonance is growing.

Saudi Vision 2030: The Saudis have given up on their own nation.
NEOM or a new fantasy country.

Recommendations.
North Korea presents a tremendous investment opportunity.
The lightest metal will shine brighter than gold.
The prospects for hydrogen are even better.

Gefira-Bulletin #24

Gefira #24 gives in interesting insight into the world of tomorrow in which the Eurasian continent will be the global pivot with China and Russia playing the tune and the rest of the world toeing the line. The Old Continent will split into a racial mix in the West and the White Man's habitat in the East. The United States will see its final days of glory as a superpower, while Africa, apart from experiencing a demographic explosion, will not undergo significant changes, and its possible colonization by China or Turkey is doomed to failure. The new geopolitical situation might be advantageous to such middle-sized countries as Iran, Kazakhstan or Turkey, with the latter wanting to re-draw its borders. The American economic dream is dying, and the rivalry between Washington and Brussels is anything but over.

€25/$28

Add to cart

more

Gefira #24 gives in interesting insight into the world of tomorrow in which the Eurasian continent will be the global pivot with China and Russia playing the tune and the rest of the world toeing the line. The Old Continent will split into a racial mix in the West and the White Man's habitat in the East. The United States will see its final days of glory as a superpower, while Africa, apart from experiencing a demographic explosion, will not undergo significant changes, and its possible colonization by China or Turkey is doomed to failure. The new geopolitical situation might be advantageous to such middle-sized countries as Iran, Kazakhstan or Turkey, with the latter wanting to re-draw its borders. The American economic dream is dying, and the rivalry between Washington and Brussels is anything but over. Read more subscribe:

Gefira 24 Content

2020-2030 The world will shift to the East.
China will become a mature economy and the US will have a full rival.
Turkey – the next emerging Islamic Power.
The European-US infighting has begun.

The American dream is dying.

Recommendations.

Africa’s long-term perspective is disastrous.
Turkey.
Cacao.

 
Menu
More