Global Analysis from the European Perspective. Preparing for the world of tomorrow




Le Grand Remplacement du peuple Néerlandais n’existe pas ? C’est encore un fantasme d’extrême-droite ?

Tout comme en France, le Grand Remplacement est un sujet très sensible aux Pays-Bas. En effet, depuis le début des années 70, le taux de fécondité y est trop faible pour assurer le renouvellement des générations. D’après nos estimations, le nombre de Néerlandais de souche est en baisse constante depuis cinq ans. Si cette tendance se poursuit, à la fin de ce siècle, la population autochtone sera réduite de 60% alors que le nombre d’habitants aura augmenté. Le Pays-Bas deviendra donc inévitablement un pays non-Européen. Les élites Néerlandaises, comme presque toutes les oligarchies des autres pays occidentaux, souhaitent que leurs propres peuples embrassent et célèbrent ces changements. Toute preuve factuelle d’un remplacement de population est balayée d’un revers de main par la bien-pensance qui s’empresse très vite de qualifier ses contradicteurs de “populiste”, “extrémiste”, “extrême-droite”. Tout regard lucide sur la réalité devient aussitôt un crime de pensée. Tout scientifique, ayant ne serait-ce qu’un son de cloche un peu différent à proposer, perplexe face au soi-disant enrichissement culturel de l’Europe, est immédiatement jeté comme un malpropre de l’académie.
Continue reading

Le Corbusier et Spinelli ont détruit notre vieille et si sublime Europe et ils continuent toujours de le faire

Pourquoi certains quartiers en Europe sont-ils si moches ? Pourquoi l’UE est une construction d’inspiration communiste ?

L’histoire de l’urbanisme européen d’après-guerre par sa fascination pour Le Corbusier nous montre à quel point les concepteurs de nos espaces de vie étaient fous. Les technocrates de Bruxelles ont attrapé le même virus : eux aussi ont été contaminés par des idées communistes ! Littéralement ! Sans commune mesure ! Autant les architectes que les penseurs de nos sociétés européennes ont rêvé du meilleur des mondes mais en réalité, ensemble, ils ont détruit notre vieille et si sublime Europe et ils continuent toujours de le faire.

Le père des cités HLM et des lotissements, l’architecte suisse Le Corbusier, n’avait pourtant pas de mauvaises intentions: ses bâtiments devaient être avant tout modernes, fonctionnels et radieux. Seulement, vous ne risquerez pas d’être charmés par tout ce doux romantisme en vous baladant dans les banlieues parisiennes (les fameuses “No-Go-Zones”) ou en vous arrêtant devant les immeubles de la plupart des villes d’Europe centrale et de l’Est. En effet, les urbanistes socialistes étaient fascinés par Le Corbusier et ont modelé des villes entières selon ses préceptes. Autour de magnifiques villes historiques polonaises, tchèques, bulgares et roumaines, des bâtiments laids et monotones conçus spécifiquement pour la classe ouvrière sont sortis de terre, concentrant ainsi bien des problèmes sociaux en gestation. Continue reading

Le pétrole à 100 dollars le baril est une nécessité pour l’indépendance énergétique des États-Unis

Le monde est dans une période de transition. Les populations d’Asie de l’Est et d’Europe ont atteint leur apogée numérique et vont désormais commencer à décroitre. Avec la chute du communisme, la Chine, l’Europe centrale et la Russie sont revenues à leurs positions naturelles et historiques sur la scène internationale. L’ambition de la Turquie est de suivre les traces de l’ancien Empire ottoman: elle entend étendre son influence au Moyen-Orient, dans les Balkans et en Afrique. L’Europe et les Etats-Unis sont dans un processus de désintégration leurs populations respectives.

La situation économique, sociale et politique en Europe est tendue, de plus en plus de personnes votent pour les partis antisystème. Les dirigeants européens sont profondément divisés sur l’euro, la politique fiscale, monétaire et d’immigration.

Gefira Financial Bullletin #26 est disponible dès maintenant

  • Le prix du pétrole doit augmenter
  • Les producteurs de pétrole bon marché doivent être retirés du marché par des méthodes non conventionnelles
  • Seul un prix du pétrole élevé peut faire gagner du temps aux dirigeants saoudiens.
  • Les actifs énergétiques russes

Continue reading

La Suède restera Suède, mais seulement de nom

Depuis quelque temps déjà, l’équipe Gefira suit l’évolution démographique qui se déroule en Europe, en particulier dans sa partie occidentale. Cette fois, Gefira a publié un rapport sur la Suède, un État bien développé et typiquement occidentale, membre de l’Union européenne. Le rapport comprend des chiffres indépendants réalisés à l’aide du logiciel démographique Cerberus 2.0. Le rapport se base sur les données fournies par les bureaux officiels de statistique.

Les découvertes de Gefira fondées sur les données officielles fournies par Statistics Sweden SCB révèlent comme suit:

  1. le taux de natalité des Suédois de race blanche est beaucoup plus faible (1,6) que le taux de fécondité global du pays (1,9) ;
  2. le régime parental suédois ne parvient pas à accroitre le taux des naissances ;
  3. le nombre d’enfants portant un nom islamique augmente rapidement. Depuis 2010, il a augmenté de plus de 30 %, ainsi, environ 8 à 10 % des nouveau-nés en Suède portent un nom islamique.
  4. la population suédoise d’origine blanche sera minoritaire dans un délai maximal de 40 ans. La même source indique que 22% des nouveau-nés ont une origine non occidentale.

Continue reading

Ce sont les transformations énormes que nos sociétés attendent

Déplaçons-nous dans le futur. Alors, L’Allemagne 2060. Nous traversons la frontière de l’est ou de l’ouest. Nous voyageons dans ce pays, visitons les villes et villages anciens, admirons les châteaux et cathédrales médiévales. Les gens rencontrés aient couleur de la peau noire ou brune, cheveux bouclés, yeux obliques, lèvres épaisses et, parfois, même cheveux clairs et peau blanche. Certains d’eux parlaient bien allemand, certains d’eux l’écorche, les uns parlaient le Somali, les autres – le pachto, d’autres encore utilisent le turc. Nous entendons leurs prénoms: Muhammad . Karl-Heinz, Hassan, Konrad, Omar, Gojko, Mammoon. Un Allemand d’origine afghane est notre guide dans le château de moyen-âge pour nous expliquer comment vivaient les habitants de pays d’antan; ce soit un imam qui nous fasse visiter une cathédrale, celle-ci soit devenue la mosquée et il explique qu’il y a un certain temps, quand le bâtiment ait été inoccupé, son propriétaire ait été changé; ce soit une institutrice noire qui nous fait de conversation étant fière d’enseigner l’allemand à des élèves ayant l’origine culturelle différent. « Vous voyez » – dise-t-elle – « l’allemand soit devenu comme le latin contemporain, voire une langue en voie de disparition bien qu’elle reste l’une de langues officielles. Pour cette raison, nous faisons nos va-et-vient dans le pays en cherchant l’Allemagne ou, plutôt, les traces de celle-ci. Dans les campagnes, nous pouvons cependant toujours atteindre, çà et là, la cuisine allemande.
Continue reading

Ils ont pris le pouvoir pour gagner de l‘argent

C’est ce que prétend Igor Firsov, ancien député au parlement ukrainien et président du parti de Donetsk Oudar. Cet avocat d’une quarantaine d’années a fait parler de lui quand il a annoncé son départ du Bloc Petro Porochenko. Il a dit qu’il ne voulait pas prendre part à la dissimulation de la corruption.1) Tant que le ministre Igor Kononenko et le procureur général Victor Shokine resteront au pouvoir, a dit Firsov, je ne me vois pas appartenir à l’alliance présidentielle.

Continue reading

Donald Trump en finira avec les néoconservateurs et leurs idées qui coûtent cher

Il est fort probable, comme nous le prévoyions en août 2015, que Trump remporte les élections présidentielles.  Il est soutenu par la plus puissante partie de l’élite américaine. En octobre 2015, la chaîne CNN a consacré 78% de son temps d’antenne aux primaires républicaine.  Selon mediaQuant les grandes chaînes de télévision et de radio ont consacré à Trump un temps d’antenne d’une valeur de 1,8 milliard de dollars, beaucoup plus qu’aux autres candidats, parmi lesquels Hillary Clinton a eu un temps d’antenne valant 746 millions de dollars.

Continue reading

gif loading

We are quoted by:

Gefira-Bulletin #26

The world is in a period of transition. The populations of East Asia and Europe have reached their numerical zenith, and from now on they will begin descending. With the fall of communism, China, Central Europe and Russia returned to their natural, historical positions on the world's scene. Turkey's ambition is to follow in the former Ottoman Empire's footsteps: it intends to extend its influence in the Middle East, the Balkans and Africa. Europe and the US are in the process of disintegration of their respective populations. The economic, social and political situation in Europe is tense, with people increasingly voting for anti-establishment parties. There is a deep divide among European leaders over the euro, the fiscal, monetary and immigration policy.

€25/$28

Add to cart

more

The European Union's actions against Hungary and Poland will stir up resentment and increase polarisation. The Gefira team believe that Brexit is a sideshow. European economies are heading slowly for a new recession which will spark off another euro crisis. Italy, Spain and France will not be willing to reduce their public debt, and Italy will be the first to rebel against European budget rules. By 2020 it will be clear that France and Spain are also not able to fulfil their fiscal obligations.

The ECB is already warning that growth is slowing down. The rising price of oil will be the last straw that breaks the camel's back. European governments cannot print oil, and if consumers and producers have to pay more for energy, corporate profits will be negatively affected, and there will be less money for consumption. The 2008 financial crisis began when oil was about $130 a barrel, and the euro crisis in 2011 started when it was $125 a barrel, so when the price is again above $100, the next crisis is just around the corner.

While oil is abundant for the coming years, the 3 significant producers will keep the markets in short supply.

The Gefira 26 is about the oil price and why it will continue to increase. Although President Trump tweets that he wants oil prices down, his administration is pursuing a policy that is running counter to this statement. The US needs a higher oil price to shore up its shale industry. To this end President Donald Trump has had Venezuela and Iran effectively removed from the oil markets. This policy overlaps with the objectives of the Saudi rulers who need a higher oil price to cover their public expenses and prevent social upheaval. In this Gefira we explain why a higher oil price is inevitable and why we evaluate Russian oil companies more positively than their Western counterparts like Shell and Exxon Mobil. Read more subscribe:

Gefira 26 Content

US and oil.
The oil price needs to go up.
Producers of cheap oil have to be removed from the market.
Investors have to be attracted to investing in risky and expensive energy projects.

Saudis on the brink of a precipice.
Policies to force Saudis into the workforce.
Social upheaval in the country of Muhammad.
Power structure another threat.
Only a high oil price can buy the Saudi rulers some extra time.

Recommendations.
Oil futures.
The end of big oil companies and the political risk factor.
Russia energy assets more valuable than Western oil and gas companies.

Gefira-Bulletin #25

Gefira #25 makes an observation that the Western world is torn by two growing antagonisms which are the United States against Europe and the old European Union against its new member states. The Old Continent's external and internal policies continue to be controlled by the leftist and (neo)liberal Brussels establishment, Frankfurt bankers and the pro-migration lobbyists that are bent on changing the face of Europe. Meanwhile Saudi Arabia's authorities are planning to restructure the national economy in recognition of the fact that crude oil will slowly lose its importance due to the demographic decline and because the world’s automotive industry will soon switch to vehicles powered by electricity. Riyadh is already building mega cities where new branches of industry will become the country’s driving force.

€25/$28

Add to cart

more

Gefira #25 makes an observation that the Western world is torn by two growing antagonisms which are the United States against Europe and the old European Union against its new member states. The Old Continent's external and internal policies continue to be controlled by the leftist and (neo)liberal Brussels establishment, Frankfurt bankers and the pro-migration lobbyists that are bent on changing the face of Europe. Meanwhile Saudi Arabia's authorities are planning to restructure the national economy in recognition of the fact that crude oil will slowly lose its importance due to the demographic decline and because the world’s automotive industry will soon switch to vehicles powered by electricity. Riyadh is already building mega cities where new branches of industry will become the country’s driving force. Read more subscribe:

Gefira 25 Content

From TTIP to trade wars overnight.
Trump’s pivot shifts to Asia.
The Devil’s Alliance.
Cognitive dissonance is growing.

Saudi Vision 2030: The Saudis have given up on their own nation.
NEOM or a new fantasy country.

Recommendations.
North Korea presents a tremendous investment opportunity.
The lightest metal will shine brighter than gold.
The prospects for hydrogen are even better.

 
Menu
More